IMG_1143Ce vendredi soir à Nantes, quatre pianos, six percus, quatre solistes, un choeur et un chef...pas d'erreur, je plonge à pieds joints dans cette oeuvre très spectaculaire . L'ensemble Vocal de Lausanne dirigé par Daniel Reuss, instrumentistes et solistes excellents, très précis, très incarnés, un tempo rapide...ouf! j'en suis sortie sonnée, très impressionnée et ...encore plus enthousiaste! Une énergie musicale réellement incroyable.

L'oeuvre s'insérait parfaitement dans la thématique choisie par René Martin cette année pour les Folles Journées : " Vers un monde nouveau" , l'exil , exil politique ou exil choisi. Le musicologue Jean Pierre Amann a présenté/décortiqué l'oeuvre insistant sur quelques extraits - l'ivresse, le hoquet, les conversations superposées en tuiles, les cloches... Il a également abordé le contexte de la création, l'exil en Suisse durant les années sombres de la Première guerre mondiale et le " recyclage" d'impressions vécues sur les rives du Léman par Stravinsky au delà des rites d'un mariage paysan russe. Quelques jalons - qui nous avaient été également donnés par Mr Lischke en janvier - très judicieusement donnés en tout début de concert.

A ma connaissance, il n'y a pas eu de captation France Musique vendredi soir pour ce concert, je vous tiens au courant au cas où.

Amitiés. Francine.