Et oui c'est presque déja la fin de la saison au CAC :)

Voici les liens pour réserver les 2 derniers spectacles programmés au CAC pour lesquels le Choeur de Meudon bénéficie de tarifs exceptionnels si nous sommes nombreux à réserver un spectacle : par exemple si nous prenons 10 places d'un spectacle categorie A, ce sera 18,50 € au lieu de 33€. Réservez vite !

 

1. Jeudi 28 mars 2019 - Théatre On ne voyait que le bonheur https://choeurdemeudon.doodle.com/poll/8qyusxad53ksf682

D’après le roman de Grégoire Delacourt 

csm_2017-02-02-tnf-le-cercle-de-whitechapel-web-0793_WEB_454c5d3200


Adaptation et mise en scène : Grégori Baquet
Succès au Festival Off d’Avignon 2017  

Antoine est un homme ordinaire. Marié, deux enfants, il est courtier en assurances. Pourtant, un jour tout bascule. Trompé par sa femme, méprisé par ses enfants, licencié de son travail, il sombre jusqu’à commettre l’irréparable : tuer ses enfants et garder la dernière balle pour lui. Après avoir tiré sur sa fille, il s’arrête et réalise la folie de son geste. Sa fille survit mais défigurée à jamais. Commence alors un double chemin initiatique. Celui d’un père qui va tenter de reconstruire un semblant de vie, en prison puis à l’autre bout du monde, en essayant d’oublier son geste de folie. Et celui de Joséphine, sa fille de 13 ans qui, la moitié du visage arrachée par le coup de feu, va tenter de se construire une vie, belle, malgré tout. Par une introspection sans concession, Antoine et Joséphine nous entraînent au cœur de notre propre humanité. Une pièce coup de poing qui montre que le pardon et la rédemption restent possibles en dépit de tout

 

2. Jeudi 18 avril 2019 : Théatre Le cercle de Whitechapel https://choeurdemeudon.doodle.com/poll/imtuk3e7rpm492sb

Une comédie policière de Julien Lefebvre 

À Londres en 1888, une étrange série de meurtres de prostituées commence dans le quartier défavorisé de Whitechapel. Sir Herbert Greville, un membre éminent de la gentry londonienne décide de réunir une équipe d’enquêteurs d’un nouveau genre pour découvrir la vérité. Mêlant le rire au suspens, cette enquête policière lance Conan Doyle, Bram Stocker ou encore Bernard Shaw sur les traces de Jack l’Éventreur. Réunis dans le quartier même des meurtres, dans un ancien atelier d’artiste loué pour l’occasion, ils vont découvrir les fils invisibles qui expliquent l’une des plus grandes énigmes criminelles de l’histoire.

 

 

Bonnes vacances à ceux qui partent

Nicolas & Marianne